Une folle soirée pour nos séniors 1

Il y a des soirées basket dont on se souvient très longtemps. Rien ne semble se passer comme on l’attendait. C’est bien ce qui est arrivé aux séniors 1 samedi soir. Après 3 victoires consécutives, notre équipe se rendait à Lambesc pour jouer contre l’US Trévaresse, équipe promue mais qui, lors de ces trois derniers matchs s’était illustrée par de très gros scores. Gilles malade, Adrian blessé, nous étions quand même censés être 10 joueurs jusqu’à ce que Bruno ait une panne de voiture et nous lâche.

Arrivés à Lambesc, nous commençons notre échauffement en rythme, motivés mais pas forcément avec un dynamisme débordant.

Le début du match est poussif. On n’est pas très bien placés en défense et on a du mal à accélérer. Le jeu est relativement haché mais nous sommes adroits. Au bout d’un quart-temps, un score de 19 à 19 à peine satisfaisant car nous sommes habitués depuis le premier match à creuser l’écart en début de partie. Mais la grosse tuile, c’est que lors d’une contre-attaque, Jonathan s’est gravement tordu la cheville. Plié de douleur sur le côté du terrain, il souffre le martyr. Nous faisons appeler les pompiers. Du deuxième quart-temps, je n’ai absolument rien vu ! Je m’occupais du blessé en regardant de temps en temps l’évolution du score. Trévaresse prend de l’avance et nous passe devant. Nous terminons le quart-temps à moins 5 (44-39). Nous avons encaissé beaucoup de points et nous avons déjà pas mal de fautes. C’est à ce moment-là que nous perdons un deuxième joueur. En défendant face au pivot adverse, Fabrice prend un gros coup de coude et se fait ouvrir la joue d’une belle entaille. Les pompiers sont arrivés entre temps, ils se sont occupés de Jonathan, l’ont installé sur un brancard et ils en profitent pour s’occuper de Fabrice et l’embarquer également direction l’hôpital d’Aix.

Mi-temps. 5 minutes pour reprendre ses esprits. Nous ne sommes plus que 7 : Amdani, Florent, Manu, Karim, Nicolas, Cédric et moi. Florent et Cédric ont déjà 3 fautes et ne peuvent donc pas rentrer tout de suite. Autant dire que je m’inquiète pour la suite du match. La défense indiv n’est plus possible. Nous passons en zone pour la suite du match.

Et là commence un tout autre match. Le troisième quart-temps est complètement fou. Nous remontons nos adversaires et les dépassons à toute vitesse. Ils n’arrivent plus à attaquer. Est-ce le changement de défense ? Est-ce la fatigue ? Ils ne marquent que 10 points dans le quart-temps alors que nous en marquons 19. Et le quatrième quart-temps est encore plus fou. Remotivés, nous poursuivons nos bonnes phases de défense et enchaînons stop sur stop. Florent se remet à courir et marque quelques contre-attaques. Karim et Nico enfoncent leur défense avec une facilité déconcertante. Nous marquons nos lancers-francs. Amdani et Cédric hurlent sur le banc pour nous encourager. Résultat du dernier quart-temps : 11 à 28  en notre faveur.

Quand les arbitres sifflent la fin du match, nous sautons dans tous les sens malgré nos crampes et notre fatigue. Comme des benjamins lors de leur première victoire, nous jubilons et crions à tue-tête. Voilà un match que je ne pensais vraiment pas gagner. Et pourtant, nous avons fait preuve d’une grande solidarité en défense et d’une intelligence de jeu exemplaire en fin de match.  En écrivant ces lignes, j’ai l’impression d’être encore sur le terrain à la fin du match et l’émotion n’est qu’à moitié retombée.

Ca fait du coup 4 victoires en 4 matchs. C’est très encourageant pour la suite.

Quelques chiffres pour terminer

Résultat final : 65 à 86. Nicolas (27 points), Karim (27 points), Florent (10 points), Manu (8 points), Fabien (6 points), Cédric (4 points), Amdani (4 points)

Jonathan a une grosse entorse et va être immobilisé quelque-temps, Fabrice ressemble un peu à Albator mais sera à la Bégude dès mercredi pour préparer les prochains matchs !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.