[Analyse] U17 : Bienvenue en deuxième division

C’est à Miramas que les cadettes découvraient ce week-end les joies et les déboires d’un championnat sans arbitre.

Le championnat se met en place lentement mais sûrement en U17. Les incertitudes liées à son engagement nous ont forcés à jouer en deuxième division : lieu déserté des arbitres par manque d’effectif. Une première pour beaucoup de nos joueuses, habituées aux hommes & femmes en gris. Un nouvel environnement qui peut nous déconcentrer très aisément après quelques décisions étranges. Le premier challenge restait donc de savoir passer au-dessus de tout cela et de produire le meilleur basket.

Et ce n’était pas gagné ! Peu de filles qualifiées, il a fallu faire avec peu de monde. Peu d’entrainement également : ce qui a vite pesé sur les jambes de nos joueuses. La rencontre était rude : beaucoup de contact, difficile de reprocher à nos cadettes de ne pas provoquer des fautes en allant au cercle Mais malheureusement, ce n’était pas tout le temps récompensé. Difficile également de leur reprocher de prendre des tirs ouverts, la zone 2-1-2 adverse ne présentait aucun véritable mouvement, et ce n’est pas faute d’avoir essayé de les faire bouger.

De notre côté, de simples consignes ont été données sur la défense individuelle, et cela a suffit à récupérer beaucoup de ballons.

Nos cadettes ont du caractère !

Malheureusement, un écart de 10 points s’était installé dès le deuxième quart-temps. L’adresse n’était pas vraiment au rendez-vous et nous commencions à perdre notre sang-froid. C’est aussi qu’il ne fallait pas se laisser marcher sur les pieds ! Notre Marie à la gueule d’ange a su faire sonner la révolte, ça en a surpris plus d’un ! Après avoir donné de la voix et s’être assise pour reprendre son calme, elle a pu constater du regain d’engouement du reste des filles. Des interceptions d’Emma, des contre-attaque de Sarah, une défense plus serrée de Mélanie et Emily, et cerise sur le gâteau, un panier au buzzer du troisième quart-temps pour Chamsia ! Une fois revenue sur le terrain, elle nous a également sorti un panier à trois points sorti d’ailleurs !

De l’espoir et puis plus rien

La motivation était au rendez-vous. L’engagement également et les interceptions continuaient. Cet écart de 10 points se réduisaient et tout redevenait possible. Malheureusement, c’est au plus mauvais moment que l’adresse a décidé de fuir notre équipe. Des tirs trop courts, un ballon qui roule, un mauvais équilibre du à un contact peu régulier : notre compteur restait bloqué !

C’est donc sur ce fameux écart de dix points (41-31) que le match s’acheva. Beaucoup d’énergie a été dépensé mais malheureusement, le but du jeu reste de mettre le ballon dans le panier. Un grand merci à ces six filles dont Mélanie, qui évolue habituellement en U15.

Le championnat ne fait que commencer. Désormais, il faudra être capable de répondre présente les samedis de match pour participer à la fête et montrer que la totalité des joueuses ont de la ressource.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.